Les risques liés aux accidents domestiques

IL EXISTE DIFFERENTS TYPES D'ACCIDENTS DOMESTIQUES

Les accidents domestiques, c’est-à-dire se produisant à l’intérieur de la maison représentent plus de la moitié des accidents de la vie courante. Notre demeure, même si elle nous paraît être un endroit bien rassurant, est remplie d’éléments à risques.

De pièce en pièce, il existe une multitude d’objets ménagers qui, sans un minimum de vigilance, peuvent devenir dangereux, voire mortels

Toutes les tranches d’âges sont touchées avec un pic chez les enfants et les personnes âgées. En effet, plus de la moitié des accidents de la vie courante concerne des enfants de 0 à 16 ans et les statistiques nous montrent qu’avant l’âge de dix ans, les trois quarts des accidents se produisent au sein de la maison.

Sophie Obis, infirmière chez les crèches & foyers Lavorel Kids & Baby, nous parle de cette thématique et nous livre quelques conseils précieux afin de minimiser les risques liés aux accidents domestiques.

Les risques sont multiples et se trouvent partout.

La vigilance est le maître mot et celle des parents ou des personnes qui gardent les enfants est capitale. Il ne faut jamais laisser un enfant seul dans un environnement à risque

Veillez à sécuriser particulièrement sa chambre et son univers mais ne le laissez pas seul, sans surveillance, dans la cuisine ou la salle de bain. 

Quand les enfants grandissent, leur champ d’exploration s’élargit vers le jardin ou vers le terrain de jeu et les risques se déplacent alors de l’intérieur vers l’extérieur. Et méfiez-vous des casse-cou, statistiquement les garçons finissent plus souvent à l’hôpital que leur sœur !

Les chutes

Ce sont les causes d’accident les plus fréquentes chez les 0 à 6 ans et qui peuvent avoir de graves conséquences.
Petit, un enfant peut tomber de sa chaise haute, de sa table à langer ou encore d’un canapé. Par la suite, ce sera dans les escaliers ou un lit en hauteur ou encore une fenêtre. Effectivement, c’est la période où l’enfant découvre ses fonctions motrices et par conséquent ne se rend pas compte du danger.

Pour prévenir les chutes, dans un premier temps, ne laissez jamais votre enfant seul sur la table à langer, même pour un court instant.
Pensez à préparer le matériel dont vous avez besoin comme les couches, vêtements, lingettes… 
N’oubliez pas non plus de l’attacher sur sa chaise haute en ajustant correctement les sangles pour un bon maintien. Cela ne l’empêchera pas de manger ou encore de jouer mais lui évitera un accident. 
Pour les escaliers, pensez aux barrières de sécurité en bas et en haut.
Et enfin, pour les fenêtres, ne mettez jamais en dessous des meubles ou autres objets sur lesquels votre enfant pourrait monter et atteindre la fenêtre.

LES BRÛLURES

La brûlure peut se produire à n’importe quel endroit de la maison.
La peau de l’enfant est bien plus fragile que la nôtre. 

L’eau très chaude peut, par exemple causer de graves brûlures
Avec une eau à soixante degrés, l’enfant peut être brûlé au troisième degré en seulement trois secondes.

Les risques sont aussi du côté des flammes d’une cheminée ou d’une gazinière mais aussi du côté des objets et appareils chauds comme les radiateurs, four, plaque de cuisson.

Aussi, l’enfant peut se brûler en buvant un liquide trop chaud, en renversant des aliments ou des boissons chaudes. Pensez aussi à bien enfermer les produits inflammables, les enfants jouant avec quand vous avez le dos tourné. Il en est de même pour les briquets et allumettes.

En PREVENTION, pensez toujours à vérifier à l’aide d’un thermomètre que l’eau du bain est à 37 degrés.
Faites attention que les enfants n’approchent pas les sources de chaleurs comme les fours ou fers à repasser, méfiez-vous des plaques de cuisson qui continuent de chauffer même éteintes.
Pensez à mettre les queues des casseroles et autres récipients contenant des liquides chauds du côté intérieur de la plaque de cuisson et testez toujours la température du biberon avec quelques gouttes à l’intérieur de votre poignet.

LES ETOUFFEMENTS

La majeure partie des accidents par étouffement touche les enfants de moins de six ans, quand l’enfant cherche à jouer avec tout ce qu’il trouve.
 Il peut s’agir de cordons de vêtement, d’écharpes, billes, capuchons de stylos, petites barrettes…. Attention aussi aux petits aliments de type olives ou cacahuètes.

POUR EVITER CELA...
Veillez à mettre hors de portée tout petit objet ou petit aliment, surveillez votre enfant quand il mange ou joue. 
Pensez à enlever couette, peluche, tour de lit dans le lit des nourrissons, couchez les dans une gigoteuse
Empêchez vos animaux de compagnie de « s’inviter » dans la chambre pour dormir.

LES INTOXICATIONS

Les intoxications sont souvent dûes à l’ingestion de médicaments, de produits ménagers ou de bricolage

Mettez vos médicaments ainsi que vos produits d’entretien en hauteur, de préférence dans une armoire fermée à clé, afin que votre enfant ne puisse pas les atteindre. 
Attention à respecter les doses prescrites de médicaments et ne les présentez jamais comme des bonbons.

Privilégiez les bouchons de sécurité et ne transvasez jamais de produits dans un autre contenant que le sien. 

EN CAS DE PROBLEME, surtout ne faites jamais vomir votre enfant et contactez directement le centre antipoison de votre secteur avec la notice du produit ingéré.

LES NOYADES

Il ne faut que quelques minutes et vingt centimètres d’eau à un enfant pour se noyer. Cela peut arriver à la piscine ou dans le bain

POUR EVITER CELA... 
Evitez de tourner le dos ou de vous absenter, même un court instant. 
Pensez aussi à mettre à portée de main tout ce dont vous avez besoin tels savon, jouets, serviettes… 

LES ELECTROCUTIONS

Les enfants, dès qu’ils apprennent à se déplacer, sont souvent attirés par les prises de courant qui sont à leur niveau. Ils risquent donc de s’électrocuter en y glissant les doigts ou des petits objets en métal. De plus, la présence d’eau à proximité de vos installations électriques augmente les risques d’électrocution
Pour vos prises, pensez à acheter un dispositif de sécurité adapté et pour vos appareils électriques en marche, n’ouvrez jamais un robinet d’eau à côté et débranchez les après utilisation. 

LES MORSURES

Les hospitalisations entraînées par une morsure d’animal sont fréquentes avec parfois de graves conséquences. Il faut se montrer vigilant à tout âge. 
Les animaux ne sont pas des peluches avec lesquelles on peut faire n’importe quoi. 
Ne laissez jamais un enfant seul en présence d’un animal.

L'ECRASEMENT DES DOIGTS DANS LES PORTES

Accident très fréquent chez l’enfant dès qu’il sait marcher à quatre pattes. Il découvre les joies de se déplacer seul et d’aller où il veut. 
Dès qu’il apprend à marcher, l’enfant s’appuie contre tout ce qu’il trouve afin de chercher son équilibre, sans se rendre compte du danger auquel il expose ses doigts. 

Equipez vos portes de système de blocage et restez vigilant aux déplacements de votre enfant.

LES NOUVEAUX RISQUES DU XXIe SIECLE

Comme si tous les dangers que nous avons passés en revue ne suffisaient pas, quelques nouveaux accidents domestiques émergent avec des produits high-tech ou de décoration.

 
L'ORDINATEUR

Ce dernier fait désormais partie intégrante des foyers et de leur mobilier. 
Ce sont souvent les moins de cinq ans qui en sont victimes en trébuchant et tombant sur l’ordinateur portable avec comme conséquence des plaies à la tête.
Installez le sur un meuble haut et fixe, en faisant attention au passage des fils, dans un endroit non accessible à l’enfant

LE TELEVISEUR

De nombreux foyers sont encore équipés de téléviseurs à tube cathodique. Ceux-ci ont un poids beaucoup plus élevé que ceux à écran plat. 

Les accidents surviennent, la plupart du temps, à la suite de la chute de l’appareil quand l’enfant essaie d’escalader le meuble. Cela arrive la plupart du temps chez les enfants de moins de quatre ans, la tête et le cou étant les zones les plus touchées.

Dans la mesure du possible, placez ces téléviseurs sur un meuble bas et stable qui ne basculera pas au moindre appui. Evitez aussi de poser la télécommande sur l’appareil pour que votre enfant ne soit pas tenté d’aller la chercher.

LES TABLES EN VERRE 

Très à la mode, certes, mais attention, si un enfant tombe et casse la table, les blessures peuvent être graves. 
Assurez-vous, lors de l’achat, qu’il s’agit bien d’un verre sécurisé et expliquez à votre enfant qu’il est interdit de taper ou de sauter sur une table en verre

LE TAPIS DE COURSE

Il est de plus en plus présent au sein de nos foyers. Ce sont les enfants de moins de cinq ans qui sont les plus à risque. L’accident le plus fréquent est la brûlure des mains par friction. La surface de peau brûlée reste souvent faible mais profonde, nécessitant une greffe de peau dans 30 à 47% des cas.
Pensez à fermer à clé la pièce dans laquelle se trouve le tapis et évitez de l’utiliser lors de la présence d’un enfant. 

LE COSY 

Les cosys ont considérablement réduit la mortalité infantile en voiture mais leur utilisation en dehors est à l’origine d’autres accidents qui surviennent lors du transport manuel du siège par les parents ou personnes qui gardent l’enfant. 
Ce dernier, non attaché, bascule du siège et chute.
Les traumatismes concernent des nourrissons de moins de six mois avec la tête le plus souvent lésée. Il existe aussi un risque d’étouffement par bascule du siège posé sur une surface molle comme un lit par exemple. 

POUR EVITER CELA...
Ne posez jamais le cosy en hauteur sur une table, un lit, sur un meuble ou encore un Caddie au supermarché.

Ainsi, n’oubliez pas que dès dix-huit mois, un enfant comprend des règles de sécurité et des interdits, comme ne pas mettre les doigts dans les encadrements de porte, ne pas toucher un four allumé…

Mais avant six ans, il n’a aucune conscience de la réalité des dangers et pris par le jeu, il risque fort de les oublier. 
La vigilance doit donc être constante pour prévenir les accidents.

Pour garder la sérénité, pensez sécurité !